Mois: mai 2015

Test: Lunettes d’assurage Y&Y

Depuis leur lancement, je possède et j’utilise une paire de lunettes à prisme Y&Y

Remarques générales

Pour ceux qui ne connaissent pas ce type de produit, il s’agit de lunettes présentant des prismes triangulaires à la place des verres classiques…résultat, on peut regarder vers le haut (et donc vers son grimpeur) sans pencher le cou en arrière, ce qui limite grandement le stress sur les cervicales lors de l’assurage.

 

Le bienfait plus évident est celui d’un plus grand confort à l’assurage, tant dans le court que dans le long terme, ce qui emmème aussi à plus difficilement détourner le regard du grimpeur, avec in impact indéniablement positif sur la sécurité.

 

De plus, je trouve que, même en ayant l’habitude, il reste legèrement peu naturel de changer entre vision concentrée sur le grimpeur, à travers les prismes, et vision au pied de la voie en regardant « à coté » des prismes, ce qui minimise encore plus les occasions de distraction et renforce le lien assureur-grimpeur.lunettes

Il y a des rares situations où ce dernier effet est moins souhaitable, et notamment deux :

  1. Au pied de falaises avec risque de chute de pierres sur l’assureur. Pour avoir vécu la situation avec et sans lunettes, je dois dire qu’en utilisant les lunettes, il est presque impossible de juger rapidement la trajectoire des projectiles…Si l’assureur n’est pas à l’abri d’un devers prononcé et la qualité du caillou est suspecte, vaut mieux ne pas utiliser les lunettes (et porter un casque en bas de la falaise !).
  2. Si le pied de la falaise est accidenté, et l’assureur risque d’être déplacé violemment en cas de chute (assureur léger), ou il doit se déplacer souvent lors de l’assurage.

Il existe maintenant plusieurs fabriquant de ces lunettes, la différence se faisant sur les prix, la qualité des matériaux et la conception

Les lunettes y&yyy

Elles se placent, niveau prix, en milieu de gamme entre deux autres producteurs.

La vision me semble plus que correcte en toute condition de lumière, sans grosses distorsions ou aberrations chromatiques. Point positif à cet égard, les prismes me sembles se salir bien moins vite que ceux de mes lunettes de soleil, probablement à cause de leur position plus loin de mon front.

Le cadre, assez minimaliste, est assez classique, en trois parties. Cette monture permet de regarder « autour » des prismes, même si, comme expliqué, cette opération est peu instinctive. Autre avantage: il est très facile et rapide de les enfiler d’une seule main. En effet en départ de voie (parade initiale et premiers deux-trois points) on assure mieux sans porter les lunettes, car on a besoin d’une vision plus « globale ». Il est donc très pratique de les porter autour du cou à l’aide d’un cordon, et de les mettre devant les yeux quand le grimpeur est à environs 5 mètres du sol.

Cela m’emmène à parler du seul petit défaut de ces lunettes : le cordon fourni de série a tendance à glisser, les baguettes étant très fines…si vous portez longtemps les lunettes au cou, par exemple quand votre partenaire d’entrainement enchaine plusieurs voies de suite, elles finiront forcément par tomber au sol (testé : lunettes entières! Solides, donc!)

Il est lunetteslunettes tout à fait possible de les porter par-dessus d’autres lunettes (de vue ou de soleil) mais il est plus difficile de les enfiler en cours d’assurage.

Pour terminer, mention spéciale pour l’étui, conçu pour être attaché au baudrier et manipulé d’une seule main. Vraiment très pratique dans les séances express en falaise ou en salle, quand on enchaîne les longueurs sans pertes de temps. Il donne aussi la possibilité de les emmener en grande voie sportive (s’il n’y a aucune possibilité de chute de pierres et/ou matos…). Parmi les accessoires fournis on retrouve aussi un petit tournevis et un chiffon pour nettoyer les prismes.

En résumant, les lunettes d’assurage Y&Y rentrent à mon avis dans la catégorie « gadget indispensable ». Je les conseille vivement à tous les assureurs assidus en falaise et salle, et particulièrement à deux catégories: ceux qui ressentent une gêne à niveau cervical et ceux qui ont tendance à se distraire facilement.

Par rapport aux concurrents présents sur le marché, leurs points de force me semblent le rapport qualité-prix, et les accessoires fournis.